France
4.7 141

Les différents types de bougies

type de bougies
La bougie est un des éléments de décoration le plus répandu à l'heure actuelle. Utilisée à son origine pour l'éclairage des maisons, elle est vite devenue un élément de décoration et de bien-être grâce à l'utilisation de colorants et de parfums. Les innovations dans les domaines de la chimie et des matériaux ont aussi contribuées à la rendre plus attractive et à la renouveler chaque année.
De nos jours, il existe tellement de sortes de bougies qu'on a rapidement fait de s'y perdre tant l'offre est pléthorique.
Mais pas de panique, Ping va tout vous expliquer : quels sont les différents types de bougies, leurs caractéristiques principales, comment les différencier et les utiliser au mieux.
A l'issu de cette article, vous deviendrez ainsi incollables sur tout ce qui concerne la bougie.



 

 

Bougie « Pilier »

 

 

Bougie Pilier
Les bougies pilier sont les bougies les plus connus des gens. Elles sont coulées dans un moule et après solidification, ces bougies sont autoportantes, cela signifie qu'elles se consument et brûlent sans l'aide d'un récipient ou d'un conteneur. Cette propriété est intimement liée à la mèche car la taille de la mèche doit être calculée de manière à créer un bassin de fusion de diamètre rigoureusement égal à celui de la bougie. En outre, la mèche doit chauffer assez fortement pour vaporiser la paraffine se trouvant dans le bassin de fusion assez rapidement pour que la bougie ne coule pas et que la mèche ne se noie pas.








 

Bougie « Votive »

 

 

Les bougies votives sont de petites bougies moulées, destinées à être brûlées dans des récipients adaptés à leur forme.
A l'origine, dans la tradition catholique, les bougies votives furent tout d’abord une forme d'offrandes aux divinités dans le cadre d'une requête ou d'un remerciement.
Le 1er avantage de les placer dans un récipient est d'allonger leur durée de vie car la cire en fusion ne peut s'échapper, c’est ainsi que tout le volume de paraffine est disponible pour la combustion.
De plus, cela permet de protéger la flamme des courants d'air. Utilisées dans de telles conditions, une votive brûle environ une quinzaine d'heures. Il existe une multitude de récipients : en métal, en verre, en céramique.


 

 

Bougie « Conteneur »

 

 

Bougie Conteneur
Les Bougies Conteneurs sont des bougies où la cire est coulée directement dans un récipient. De ce fait, plusieurs contraintes existent et sont primordiales pour que votre bougie brûle correctement.
Le matériau constituant le récipient doit supporter une température supérieure à 82°C. En effet, le bassin de fusion de la paraffine avoisine les 82°C.
Autre contrainte, le matériau ne doit pas être non inflammable. Ainsi, bien que supportant des températures de plus de 100°C, le plastique est prohibé. Il en est de même de matériau comme le carton et le bois. En revanche, les matériaux tels le verre, le métal, la céramique, la terre cuite, la pierre sont recommandés.

Enfin, la dernière contrainte qui n'est pas la plus évidente à appréhender est la forme et la taille du récipient en lui-même.
La forme générale du récipient doit être droite ou évasée (plus large en haut qu'en bas) et ne pas présenter d'importantes différences de diamètre. La bonne combustion d'une bougie est principalement liée à un bon rapport diamètre bougie/taille mèche.
De plus, la hauteur du récipient ne doit pas dépasser une douzaine de centimètres. Car au-delà, l'apport d'oxygène se fera de plus en plus difficilement au cours de la combustion, créant d'une part une quantité importante de suie mais risquant également de faire éteindre la bougie.
Pour ces mêmes raisons, la largeur du récipient doit être suffisante et ne doit jamais être inférieure à la moitié de sa hauteur. Pour illustrer cette règle, un récipient mesurant 10 cm. de haut doit avoir une largeur d'au moins 5 cm.



 

Bougie « Chauffe-plat »

 

 

Bougie Chauffe plat
Les bougies chauffe-plats sont les bougies les plus populaires et les plus vendues au monde.
Il s'agit de simples petits cylindres de paraffine dans une coque métallique.
Elles sont utilisées de nombreuses manières :
- Telles quelles ou en groupe pour créer un éclairage d'ambiance ;
- Insérées dans les photophores et bougeoirs pour rechercher une ambiance tamisée et chaleureuse ;
- Dans les chauffe-plats (d'où leur nom) pour conserver vos plats à température ;
- Dans les brûleurs à huile pour diffuser les parfums et huiles essentielles.
Elle n'existe qu'en deux dimensions : le diamètre le plus courant est de 4 cm et il en existe un autre moins répande de 6 cm. et ont une durée de combustion de 5 et 10H respectivement. Ces bougies sont contenues dans un récipient le plus souvent en aluminium mais il est aussi possible d'en trouver en polycarbonate qui à l'avantage d’être transparent.
Ces bougies peuvent également être colorées et parfumées mais du fait de leurs tailles réduites, la diffusion ne sera pas aussi bonne que les autres types de bougies. Elles conviennent tout à fait pour un dîner, posées en centre de table ou pour des espaces restreints telle qu'une chambre ou un boudoir. Pour les grandes pièces, préférez les autres types de bougies plus appropriées.

 



L'astuce de Ping

 


Une bougie est renversée sur votre plus belle nappe de table au lendemain un repas réussi et très animé. Ne la jetez pas, Ping va vous donner une petite astuce rapide, efficace et facile pour la récupérer comme neuve et vous débarasser des traces de cire.

 

1/ Assurez-vous que la cire est complèment solidifier. Vous pouvez la mettre dans un sac plastique au congélateur le temps qu'elle durcisse.
2/ Placez un papier absorbant sur la nappe côté cire.
3/ Passez un coup de fer à repasser (température pas trop chaude). Sous l'effet de la chaleur, la cire liquifiée sera absorbée par le sopalin.