Swipe to the left

Décocouvrez deux sculptures grecques, les Bronzes de Riace

7 octobre 2016

Connus également sous la dénomination des guerriers, les Bronzes de Riace désignent deux sculptures grecques dont la conception en bronze leur a valu le nom. Elles auraient été construites vers le 5e siècle av. J.-C.

Les deux statues étant différentes, sont appelées guerrier A et guerrier B par les archéologues. Le premier désigne le plus grand, haut de 1,98 mètre et est aussi appelé « le Jeune ». Quant au second, plus petit d'un millimètre est surnommé l' « Adulte » ou le « Vieux » par les poètes. Le complément de leur nom vient de la région où ces statues ont été découvertes, Riace, une commune de Calabre, en Italie.

Les Bronzes de Riace - sculptures grecques

Deux sculptures grecques, leur découverte

Les sculptures grecques, les bronzes de Riace ont été découverts en 1972, au large de Riace, sur les lieux d'un naufrage, à quelques centaines de mètres de la côte. Un plongeur les découvrant fortuitement. Il existe de nombreuses théories sur ces statues, on parle de naufrage, mais il n'y a pas de reste de navire sur les lieux de la découverte. La théorie selon laquelle elles auraient été jetées par-dessus bord d'un bateau lors d'une tempête semble être la plus plausible quant à leur présence dans ces eaux.

La forme des sculptures

Les sculptures représentent chacun un homme barbu en position debout et légèrement appuyé sur la jambe droite. Le bras gauche est replié et semble avoir porté un bouclier tandis que le droit aurait sans doute eu en main une épée ou une lance. Quant à la tête de chaque guerrier, le « Jeune » comportait une bandelette destinée à retenir ses cheveux. Sur le « Vieux », un casque est resté présent au niveau de sa calotte.

Des dates de conception différentes

Les archéologues sont parvenus à établir deux dates différentes de conception aux deux statues de Bronzes de Riace à partir de plusieurs détails au niveau de leur posture.

Le guerrier A aurait été conçu vers 460 av. J.-C. Sa forme physique pourrait représenter un homme encore jeune, au mieux de sa forme. Son torse est légèrement surélevé comme lors d'une respiration qui a été retenue. Sa jambe droite portant tout son corps, la gauche étant fléchie, elles reposent sur des pieds complètement plats. La caractéristique principale de ce guerrier est cependant des épaules qui sont restées horizontales malgré son corps légèrement appuyé vers la droite.

Quant au guerrier B, il semble représenter un homme mature dont le bras droit semble avoir été repris plusieurs fois avant d'avoir sa forme définitive. En ayant les mêmes caractéristiques générales que le « Jeune », celui-ci se distingue par des épaules et des hanches qui sont légèrement positionnées d'une manière diagonale. Il s'agit d'un style de conception correspondant à des sculpteurs du 430 av. J.-C.

Les sculptures sont exposées depuis plusieurs années au musée archéologique de Reggio de Calabre, au sein du palais Piacentini, en Italie.

 

Posted in: Culture