Swipe to the left

Quelques ingrédients composant l’encens - 5ème partie

17 février 2011

Ping vous présente les 2 ingrédients fondamentaux qui composent les encens : Le bois d’agar et Le bois de Santal.

Encens : Le bois d’agar

Nom scientifique : Malaccensis Lam de Aquilaria

L’encens produit à partir du bois d’agar est de loin l’encens le plus précieux avec une valeur marchande qui dépasse celle de l’or pour un poids équivalent. Ce prix élevé est justifié par la  rareté de ce bois et également par ces conditions de productions particulières.

La production de la résine s’effectue dans des conditions bien particulières. En effet, l’arbre ne sécrète pas de résine de manière spontanée. La sécrétion de résine est en réalité une réaction immunitaire suite à l’infection d’un mycète parasite, le parasitica.

Cette résine a tout d’abord été employée par la médecine traditionnelle chinoise, la médecine ayurvédique indienne et la médecine traditionnelle tibétaine. Réputé pour ses vertus psychoactif, il permet de soigner les désordres nerveux tels que la névrose et l’épuisement.

Les encens à base d’agar sont recommandés pour la méditation car ils apportent paix intérieur et revigorent l’esprit.

Dans la médecine ayurvédique, il est employé pour traiter un éventail de maladies mentales et pour éloigner les mauvais esprits. Au Japon il est employé pour oindre les morts et sert d'ingrédient primordial dans beaucoup de mélanges d'encens. Dans le bouddhisme, on le considère un des trois encens intégraux, avec le bois de santal et les clous de girofle.

Encens : Le bois de Santal

Nom scientifique : Santalum album L.

Le bois de Santal est un des ingrédients les plus utilisés dans les encens car il possède des propriétés calmantes et relaxantes. Il est également apprécié pour sa senteur douce et boisée.

L'arbre croît principalement dans les forêts du Karnataka, du Tamil Nadu, du Kerala et de l'Andhra Pradesh, des îles Timor. C’est aujourd’hui une essence rare, dont l’exportation est strictement réglementée et limitée en Indes qui est le principal producteur.

Tout au long de sa vie, l’arbre produit de l’huile essentielle dans le cœur et les racines du bois. Lorsqu’il atteint sa pleine maturité (entre 60 à 80 années), l’arbre est déraciné. Cette opération s’effectue lors de la saison des pluies lorsque les racines sont le plus concentrées en huiles essentielles.

Les guérisseurs de la médecine ayurvédique ont utilisé le bois de santal en poudre ou la combustion du bois de Santal dans leurs pratiques antiques. Des huiles essentielles ont également été utilisées dans la médecine indienne, mais ont été popularisées en occident par l'industrie des parfums.

L’huile essentielle de Santal à des propriétés relaxante, désinfectante, antiseptique, apaisante et calmante.

Cette huile est une essence précieuse dû fait de son processus de production qui dure plus de 6 mois. Une fois que l'essence a été distillée, elle vieillit pendant six mois. elle se décline ensuite à partir d'un jaune pâle jusqu'à un jaune brunâtre. Elle est extrêmement épaisse et visqueuse avec un arôme lourd, doux, boisé et fruité.

Consulter les autres articles du dossier :

Partie 1 : Qu’est ce que l’encens ?

Partie 2 : Comment est produit l’encens

Partie 3 : L’histoire de l’encens

Partie 4 : Les différents types d’encens

Posted in: Conseils Senteurs