Swipe to the left

Œnologie — Comment, quand et où est né le vin ?

16 août 2016

Dans l'Œnologie, on se pose la question, où est né le vin ? probablement un peu par hasard, et sur le plan historique, vraisemblablement dans la région du Caucase, autour de l’actuelle Géorgie, il y a environ 8000 ans.

Œnologie

Œnologie, l'origine du vin

Le vin a été introduit en Europe par la Bulgarie actuelle il y a environ 6500 ans, et en Grèce Antique peu après. Les anciens Égyptiens connaissaient bien le vin comme en témoignent les fresques représentant des scènes de vendanges et les amphores retrouvées dans les tombes des rois et des grands aristocrates. La plus ancienne citation d’un vin spécifique nous vient d’une tombeau égyptien : vin noir, du Mont Liban, avec un millésime et un nom de producteur ou d’importateur !

Plus tard, en Europe, ce sont les phéniciens, les phocéens, des grecs d’Asie Mineure, et les romains qui ont diffusé la culture de la vigne et du vin autour du bassin méditerranéen, puis dans toute l’Europe continentale. On doit son extension dans le monde aux colonisations européennes à partir du XV ème siècle.

Il se trouve que l’équilibre biochimique naturel des raisins mûrs est tel qu’ils fermentent facilement sans adjuvants. Il y a, naturellement présent dans et sur le raisin, assez de sucres, d’acides, d’enzymes, de protéines etc, pour générer une bonne fermentation une fois le raisin un peu écrasé et à condition que la température ambiante se situe, en gros, entre 15 et 35°C. La vigne se trouvant un peu partout à l’état sauvage, on imagine la suite : une fermentation accidentelle dont on a appris empiriquement le mécanisme et que l’on a ensuite répétée puis maîtrisée.

D’où vient le mot « vin » ?

L’origine du terme est, entre autre, grecque, du mot « oinos », lui-même lié au dieu qui est censé avoir apporté aux mortels le secret de ce breuvage, Dionysos. Mais certains pensent que le nom a une origine plus lointaine, dans l’espace et dans le temps, venue de la région qui a probablement vu naître le premier vin, la Géorgie, car le mot géorgien est « ghvino ». En tout cas il est très frappant de voir que la plupart des langues européennes utilisent le même mot pour désigner le vin : les racines antiques, que ce soit le géorgien « ghvino », le grec « oinos », ou le latin « vinum », ont donné « vin » en français, « vino » en italien, « vino » en espagnol, « vinho » en portugais, « wein » en allemand, ou « wine » en anglais. Même en arabe, le mot est « wayn » !

Posted in: Autour du vin