Swipe to the left

Monument de la Renaissance Africaine - Sénégal 

17 juin 2016

Le Monument de la Renaissance africaine est une statue faite de bronze et de cuivre. Elle se dresse sur l'une des deux collines de la capitale du Sénégal, appelée Mamelles. Ce sont les plus hautes du territoire sénégalais. La statue représente un homme qui tient sa femme par la taille du bras droit et son fils en équilibre sur son épaule du côté gauche.

Sénégal

Au Sénégal, ce monument est le travail de plusieurs artistes

La conception du projet et sa réalisation furent l'œuvre de plusieurs artistes. Effectivement, l'initiative de sa construction vient du président sénégalais Abdoulaye Wade. Il est également celui qui est à l'origine du dessin de base pour la statue. Il dispose de 35% des droits d'auteur sur la statue. Au début de la réalisation de la statue, le président fait appel à un artiste sénégalais appelé Ousmane Sow. Mais à cause de divergences d'idées, ce dernier se retire du projet. La main est passée au sculpteur roumain appelé Virgil Magherusan. Il travaille avec l'architecte sénégalais Pierre Goudiaby Atepa pour la mise en place de la structure. La main d'œuvre pour l'installation de l'ouvrage est assurée par la société Mansudae Overseas Project Group of Companies, d'origine nord-américaine. Les travaux commencent en 2002 et monopolisera un budget de 9 à 15 milliards de francs CFA. La statue fait 52 mètres de haut et elle est achevée peu avant le 12 décembre 2009, date à laquelle elle était censée être inaugurée. Finalement l'inauguration ne se fera que le 4 avril 2010 en concordance avec la fête nationale du pays.

Une représentation sujette à polémique

Le Monument de la Renaissance africaine représente une famille africaine qui arrive à s'extirper du sol pour se relever vers la lumière. Bien que sa première idée soit représentative de l'esprit patriotique du président du pays, certains habitants s'offusquent des circonstances de sa conception. En effet, son coût est pointé du doigt par les sénégalais qui vivent, à l'époque en pleine période de crise. Sa conception par une société nord-coréenne fait également polémique, les habitants locaux soupçonnant une main mise par les Coréens. Plusieurs groupes religieux dont celui des musulmans s'offusquent également de la longueur de la jupe de la mère de famille qui est représentée sur la statue. Il faut savoir que le Sénégal est à 95% musulman. Plusieurs manifestations se dressent alors contre cette statue. Toutefois, le projet arrivera, tant bien que mal, à son terme.

Posted in: Culture