Swipe to the left

Le vin bleu, pourquoi et comment ?

16 janvier 2017

Oui, le vin se décline désormais en bleu et contre toute attente, il est devenu la boisson star de cet été. Il nous vient d'Espagne, ses créateurs ne sont pas des vignerons et pourtant, ils ont relevé un défi assez osé. Il faut dire que cette nouvelle variété bouscule tous les codes œnologiques, mais rien qu'à voir ce ton bleu-violet, comment y résister ?

vin-bleu

Les caractéristiques de ce vin bleu

La couleur de ce vin est son signe distinctif. « El vino azul » est son surnom espagnol. C'est une boisson alcoolisée à 11,5 %  qui vient de raisins rouges et blancs espagnols. D'où peut donc bien venir sa couleur s'il est créé à base de raisins ?

La couleur bleue provient de son procédé de fabrication qui fait appel à des colorants naturels indigotine et anthocyanine. Ce sont des pigments naturels issus des peaux de raisins utilisés que l'on mélange avec les raisins blancs et rouges pour finalement obtenir ce vin bleu.

Le goût

C'est un vin facile à boire qui a un goût assez doux et suave. On note également quelques notes de fruits mûrs et des arômes de vin frais en le buvant. Pour l'apprécier pleinement, il est conseillé de le boire à 13°C. Ses créateurs soulignent que ce cru peut être bu à tout moment, mais idéalement, on l'accompagnera avec des chips à la sauce guacamole, des sushis ou encore du saumon fumé.

Une innovation d'entrepreneurs

Les créateurs de ce vin bleu baptisé Gïk Vino Azul n'ont rien de vignerons et encore moins d'œnologues et pourtant, ils ont réussi l'impensable.

Tous les membres de l'équipe ont dans la vingtaine et sont artistes, musiciens, designers et programmeurs. Cela prouve bien qu'ils n'ont aucune expérience en viniculture, mais ils ne se prennent toutefois pas la tête. D'ailleurs, leur but à travers cette innovation est de faire oublier toutes les traditions que l'on cultive autour du vin, censé représenter le sang du Christ. Ils souhaitent donc redonner un coup de jeune à cette boisson qu'ils considèrent trop vieux et l'idée leur est même venue d'un simple constat : les jeunes n'apprécient pas trop les vins traditionnels. De là est donc partie leur petite révolution en bleu. Ils souhaitent ainsi réinventer la tradition, briser celles que l'on cultivait avant et en créer de nouvelles.

Un esprit que le monde de l'œnologie voit d'un très mauvais œil, mais pour ces rebelles de 20 ans, l'aventure continue !

Posted in: Autour du vin