Swipe to the left

Le jardin botanique de Lancetilla en Honduras

Le jardin botanique de Lancetilla en Honduras
16 février 2017

Le Honduras en amérique latine abrite de nombreux sites à découvrir comme le jardin botanique de Lancetilla.

Jardin Botanique Lancetilla Tela 158094

Jardin Botanique Lancetilla - MonNuage.fr

Généralités sur ce jardin botanique de Lancetilla

Le jardin botanique de Lancetilla se trouve sur la côte des Caraïbes à environ 7 km au sud-est de Tela. Il a été créé en 1925 par le Dr Wilson Popenoe sur l'initiative de la Tela Railroad Company. Jusqu'en 2005, avant l'ouverture du jardin botanique de l'UNAH, il a été considéré comme le plus grand jardin d'Amérique latine. Couvrant une superficie de 1 681 hectares, ce parc abrite une faune et une flore extraordinaires.

Sur toute cette surface, les 1 261 ha abritent une réserve naturelle, 350 ha sont couverts par diverses plantations et près de 70 ha font office d'Arboretum. Celui-ci regroupe plus de 1 500 espèces dont une grande majorité d'arbres fruitiers tropicaux.

Une prédominance de mangoustaniers

Le jardin botanique de Lancetilla abrite en son sein la plus importante plantation de mangoustaniers de toute l'Amérique. Ce ne sont toutefois pas ses seuls arbres fruitiers puisqu'il en possède une riche collection. C'est d'ailleurs grâce à cette profusion de nourritures que de nombreuses espèces animales y ont élu domicile dont 250 espèces d'oiseaux.

Le jardin est un site propice pour l'observation des oiseaux parmi lesquels on trouve des toucans à carène, des motmots à sourcils bleus ou encore des trogon rosalba.

Une collection boostant l'économie

En termes de flore, ce jardin dispose de plusieurs espèces autochtones ainsi que d'espèces provenant des quatre coins du globe. Parmi les espèces phares, on peut citer :

-  Les palmiers Astrocaryum standleyanum originaire de l'Amérique et se démarque pas ses épines

- Les palmiers à huile de son nom scientifique Elaeis guineensis. Cet arbre figure aujourd'hui parmi les bases de l'économie agricole d'Honduras

- Les arbres à caoutchouc qui ont été intégrés au jardin et a permis à l'Amérique centrale de devenir un important fournisseur de caoutchouc durant la deuxième guerre mondiale.

- Les bambous qui instaurent le silence le plus absolu sur une partie du parc.

- Les arbres de quinquina qui, durant les années 40 et 50, a été utilisé pour guérir le paludisme.

- Sa grande variété d'orchidées qui égaient le jardin par leurs couleurs, leur beauté et leurs fleurs.

- Les arbres fruitiers en provenance de l'Asie qui se subdivisent en tout en 107 familles différentes.

De nombreuses espèces végétales du jardin ont servi à mener des études expérimentales pour diverses fins. D'ailleurs, le parc est aujourd'hui encore connu comme étant un lieu de recherches et 200 ha ont été placés à la disposition de l'ESNACIFOR (Ecole nationale des sciences forestières).

On pourra également y admirer le Rio Lancetilla dans lequel il est possible de se baigner ainsi que le petit musée avec sa collection de serpents.