Swipe to the left

L'épave du SS America sur la côte ouest de Fuerteventura

11 mai 2016

Le SS America repose aujourd'hui au fond d'une baie située sur la côte ouest de Fuerteventura. Le navire y échoua en 1994 suite à une tempête qui cassa les liens de son remorqueur alors qu'il voguait au large des Canaries. Depuis son naufrage, le SS America n'a plus été déplacé. Si l'épave fut ensuite ouverte au public, ce n'est plus aujourd'hui le cas, en effet depuis mars 2007, elle est presque entièrement sous l'eau.

SS America

Le SS America, une épave historique

Il s'agissait d'un paquebot transatlantique construit en 1939 pour le compte des United States Lines. Il était alors destiné à assurer la circulation sur la ligne Atlantique Nord. Toutefois, au début de sa carrière qui a coïncidé avec la deuxième grande guerre, il fut assigné à transporter les troupes. Il s'appelait alors USS Westpoint.

Après la guerre, il rejoint la flotte de la marine marchande et y resta jusqu'en 1964 lorsqu'une compagnie grecque l'acheta. Son nouveau propriétaire le baptisa Australis. En 1978, il fut de nouveau racheté par la compagnie Ventura Cruises qui avait pour ambition de lui redonner sa gloire des premiers temps. Le navire reprit alors son premier nom. Malheureusement, l'ambition de Ventura Cruises était de courte durée et le paquebot revint à la compagnie grecque pour quelques mois. Elle l'a transformée en hôtel flottant puis en paquebot de croisière portant le nom d'Italis.

En 1980, le groupe s'en sépara. S'ensuivit ensuite une période un peu floue puisque le SS America fut d'abord baptisé Noga pour être reconverti en navire prison avant de s'appeler Alferdoss. Sous cette nouvelle appellation, il n'a plus quitté son port d'attache et sa démolition fut alors entamée. Avant que la démolition ne fût achevée, le navire fut revendu pour être transformé en navire hôtel en Thaïlande. Il prit alors le nom d'American Star et c'est sous cette appellation qu'il fit naufrage en 1994 alors qu'il était remorqué. Le navire ne coula pas entièrement, du moins pas immédiatement puisqu'une grande partie de la proue resta visible et accessible jusqu'en 2007. Il devint alors une attraction touristique  appréciée.

C'est notamment grâce à cette épave que Fuerteventura s'est fait connaître. Aujourd'hui, même si la mer l'a totalement engloutie et qu'aucune partie n'est plus du tout visible, des photos demeurent pour raconter les dernières heure de gloires du SS America.

Posted in: Culture