Swipe to the left

Craco, la ville symbole du passé médiéval de l'Italie

31 août 2016

L'Italie, ce pays connu pour ses grands espaces verts à l'air campagnard à découvrir et à apprécier dispose d'un des sites historiques les plus insolites du monde. Il s'agit de la ville de Craco dont l'origine date de l'époque médiévale. De jour, ce site historique se présente comme un lieu de vie paisible, mais lors de sa visite, les rues restent vides, tout comme les nombreuses constructions qui composent la ville. Découvrez cette ville dite fantôme, déserte depuis les années 1970.

Craco, la ville symbole du passé médiéval de l'Italie

Les origines et la localisation de la ville de Craco

La ville de Craco se trouve dans la province de Matera, au cœur de la région Basilicate. Ses premiers habitants ont investi les lieux à partir du 8e siècle av. J.-C. De cette période ancienne ont été retrouvés de nombreux vestiges archéologiques racontant le passé de l'Italie. La partie centrale de la ville fut le lieu d'installation de ses premiers hommes. Considérée aujourd'hui comme le centre historique de la ville et également celle de l'Italie, cette partie de la Craco fut abandonnée à causes de risques géologiques.

L'histoire de la ville

Le nom actuel de la ville n'apparaît que vers 1060, lorsqu'elle est dirigée par l'archevêque Arnaud de Tricarico. L'aspect général du site qui est actuellement visible date du 12e siècle lorsque le site est mis sous la juridiction du seigneur féodal normand Herbert.

Le site se compose de quatre palais d'après les vestiges datant du 15e siècle. À la fin du 19e siècle, ce sont quelques 2015 personnes qui sont recensées au sein de la ville. À partir de 1963, le site est soumis à plusieurs glissements de terrain causés par des phénomènes hydriques. La ville est déplacée dans la vallée ainsi qu'au village de Craco Peschiera et son ancien emplacement est aujourd'hui abandonné.

La ville aux monuments uniques

La ville historique de Craco se compose de multiples maisons, de places de marché, de palais et d'églises dont la conception fait référence aux constructions datant de l'époque médiévale. Dans ses églises, quelques habitants de la ville organisent encore des offices religieux lors de grands événements annuels. Toutefois, aucune habitation n'est plus occupée, du fait de leur état de délabrement avancé. Les risques reliés aux problèmes géologiques renforcent également l'aspect fantôme de la ville.

Le lieu a fait l'objet de projets cinématographiques important, du fait de l'unicité du centre historique de la ville de Craco, le site est souvent le théâtre de projets cinématographiques. Les plus célèbres sont, notamment La Passion du Christ produit en 2004 par Mel Gibson, James Bond, Quantum of Solace sorti en 2008 sous la production de Marc Foster.

La ville est devenue un site de visite important, attirant de nombreux touristes chaque année.

Posted in: Culture