Swipe to the left

Alberobello et ses trulli, une merveille italienne

2 juillet 2016

Les trulli d'Alberobello sont connus à travers le monde pour leur originalité. Ils se situent dans les Pouilles au sud de l'Italie. Ils sont inscrits au Patrimoine Mondial de l'Humanité de l'UNESCO. Il s'agit de bâtiments en pierres sèches se démarquant par leurs toits en forme de coupoles.

Alberobello et ses trulli Alberobello et ses trulli, une merveille en Italie

Des habitations "précaires".

Les trulli sont des habitations précaires dont le processus de fabrication se faisait sans utilisation de mortier. Cette méthode a été imposée aux habitants au XVe siècle, les maisons faites avec du mortier payaient un tribut. Pour éviter de payer, ils se mirent à construire des habitations avec des murs en pierre sèche, elles étaient soi-disant facile à détruire et étaient de l'habitat précaire. Le temps a prouvé qu'elles étaient plus solides et plus durables que toutes les autres habitations.

Les habitants, souhaitant échapper à l'impôt durent s'adapter aux matériaux peu coûteux qu'ils trouvaient sur leur territoire. Leur choix s'est naturellement orienté vers les pierres sèches issues de roches calcaires.

Une architecture populaire

Les trulli sont dotés d'une base circulaire et sont presque entièrement dépourvus de fenêtres. Cela garantissait une excellente isolation thermique aux habitants aussi bien en hiver qu'en été. Les différentes pièces intérieures sont aménagées autour d'un espace central.Alberobello trulli

Leur toit prend la forme d'une coupole conçue avec différentes couches calcaires placées à l'horizontale. Ces dernières ont été positionnées de sorte à afficher une taille de plus en plus réduite jusqu'au sommet. On distingue deux couches : les « chianche » qui sont placées à l'intérieur et les « chiancarelle », plus fines qui sont orientées vers l'extérieur. Tout en haut des toits, on installait une clef de voûte représentant des symboles ornementaux de style ésotérique ou spirituel. Une corniche épousant la pente de la toiture a été installée pour récupérer l'eau de pluie atterrissant directement dans des citernes.

Si, en théorie, ces bâtiments devaient être précaires, ils ne l'étaient aucunement même s'ils sont dépourvus d'éléments de liaison et de soutien. Leur seule conception a suffi à les rendre plus stables que jamais ce qui explique pourquoi on les retrouve encore en grand nombre en Italie, notamment dans la Vallée d'Itria. Certes, ils ont fait l'objet de maintes rénovations depuis la préhistoire, mais demeurent un bel exemple de robustesse et de durabilité.

Les trulli d'aujourd'hui

Alberobello, une petite ville située dans l'arrière-pays de Bari peut être considérée comme la capitale des Trulli. Son centre historique en abrite encore en grande quantité et malgré leur âge, la majorité d'entre ces bâtiments servent aujourd'hui encore d'habitations. Elles ont néanmoins été réhabilitées tout en gardant leurs murs blancs et leur toit conique de couleur grisâtre.

Posted in: Culture