Top 10 des cépages les plus plantés dans le monde

le 4 mai 2017 dans Autour du vin

Des chercheurs australiens au sein de l’Université d’Adélaïde ont mis en place une base de données répertoriant l’encépagement mondial. Ainsi, une étude approfondie sur les vignobles de 44 pays dans le monde a été effectuée. Cela concerne autant l’Amérique du sud, l’Europe, l’Asie et l’Afrique. Les auteurs de l’étude se sont penchés sur plus de 500 régions viticoles. L’équipe a alors recensé plus de 1600 cépages. Il est à noter que l’Organisation internationale de la vigne et du vin compte pratiquement 6000 variétés.

KymAnderson, professeur d’économie à l’Université d’Adélaïde, a évoqué qu’il y a plus de vingt ans, l’airen était le cépage blanc le plus planté dans le monde : il s’agit d’un cépage provenant d’Espagne et que l’on retrouve essentiellement dans les provinces de CiudadReal et de Tolède. Le merlot et le cabernet sauvignon ont été classés un peu après parmi les cépages rouges les plus plantés au monde.

cépages

Des cépages du monde, découvrez le Top 10

  1. Le Cabernet sauvignon noir : En pole position du top 10, on retrouve donc le cabernet sauvignon noir, qui représente 6% du vignoble mondial, soit un terrain de plantation de 290 091 hectares.
  1. Le Merlot noir : Vient ensuite le merlot noir (267 169 Ha) qui a progressé de 26% par rapport à l’an 2000.
  1. L’Airen blanc : L’airen blanc, occupant une surface de vignoble de plus de 250 000 hectares, se hisse alors en troisième position.
  1. Le Tempranillo noir : Le tempranillo noir représente 5% du vignoble mondial.
  1. Le Chardonnay blanc : Le chardonnay blanc occupe quant à lui près de 4% de la surface cultivée.
  1. La Syrah noire : En sixième position, on retrouve laSyrah noire, répartie sur un total de185 568 hectares,
  1. Le Grenache noir : Le grenache noir a vu son taux d’occupation diminué de  14% depuis l’an 2000).
  1. Le Sauvignon blanc : Quant au sauvignon blanc, on le retrouve en huitième position, avec 110 138 hectares de plantation à l’échelle mondiale.
  1. Le TrebbianoToscano blanc : Le TrebbianoToscano blanc ne représente que 2% du vignoble mondial. Enfin, en dernière place, on retrouve le Pinot noir,
  1. Le Pinot noir : Il occupe 86 662 hectares, mais la progression en termes de surface plantée est de 45% par rapport à l’année 2000.

Les vins de Bordeaux, un assemblage de divers cépages

Les vins de Bordeaux sont un assemblage de divers cépages, d’où leur caractère authentique. On utilise les éléments de la peau de raisin, qui constitue le cépage, permettant d’obtenir les variétés en couleurs et distinguant ainsi les appellations.

Les vins de Bordeaux, découvrez…

Le plus classique est le Merlot, cépage rouge (50%), ainsi que le cabernet sauvignon (30%). D’autre part, il y a le cabernet franc, le malbec, le camenère et le petit verdot.

Les vins blancs sont issus de cépages bordelais de sémillon (60%), sauvignon (20%) et la muscadelle. Il y a également d’autres cépages, à savoir le merlot blanc, l’ugni blanc et le colombard.

Cépage - Vineyards of Saint Emilion, Bordeaux VineyardsEn matière de vins bordelais, on distingue diverses classes, se déclinant en classement et en appellation. Il y a actuellement 57 appellations de vignoble bordelais, réparties dans les trois classes de l’Appellation d’origine contrôlée, définissant l’origine de la production et garantissant la qualité du produit. L’aire d’appellation correspond à un territoire exclusif et délimité où doivent être situées les vignes, condition de l’obtention de l’AOC.

Les appellations des vins de Bordeaux se distinguent en appellations « régionales » et « sous-régionales ». La première appellation fait référence aux frontières administratives du département. Il s’agit du Bordeaux rouge, Bordeaux rosé, Bordeaux blanc, Bordeaux clairet, mais aussi d’autres productions comme le Bordeaux supérieur. Quant à l’appellation sous-régionale, elle évoque les pays, tels que le Médoc ou les Graves. Il existe aussi des appellations personnalisées, instaurées par les propriétaires, d’où les appellations dites « communales ».

Suite au décret-loi de 1935, les appellations ont connu des évolutions, d’où l’apparition des appellations en fonction des méthodes de culture, du cépage ou encore du degré alcoolique. Ces dernières années, on a vu apparaître de nouvelles appellations, à savoir le « Saint-Emillion », le « Saint-Emillion grand cru », ainsi que le « Pessac-Léognan » (1987).

Les accessoires de vin sur la boutique Ping Déco

Partagez cet article avec vos amis

Découvrez aussi :